• Clarelis et vous

L'ISF : parler de son retour est un non sens

Mis à jour : 2 avril 2019

Depuis 1982, ce sont environ 200 milliards d’euros qui ont quitté notre pays au détriment de notre économie et de nos emplois. Faire croire que le rétablissement de l’ISF est de nature à permettre à notre économie d’aller mieux et au pouvoir d’achat des français de se renforcer est une erreur.


Les particuliers ayant des patrimoines élevés sont visés par de nombreuses personnes et à cela s'ajoute un flot d’inepties et de contre-vérités. Je note pour ma part que la substitution de l’IFI à l’ISF est aussi une mauvaise orientation fiscale qui cherche à pénaliser l’investissement immobilier.


Philippe BUERCH

Notaire en exercice au 21 rue d'Antibes, Cannes.