• Clarelis et vous

Création de Clarelis Avocats : l'interview de Sonia Belhadj


Le 7 mai 2017, Emmanuel Macron était élu Président de la République. C’est aussi le jour de la publication de sept décrets consacrés aux Sociétés Pluri-professionnelles d’Exercice (SPE), que le Président, alors ministre de l’Economie, avait créées dans la loi n° 2015-990 du 6 août 2015 dite « loi Macron ». Le Gouvernement a ainsi pu prendre par ordonnance des mesures « pour faciliter la création de sociétés dont l’objet est l’exercice en commun de plusieurs professions réglementées ». Avec la création de CLARELIS AVOCATS, le groupe CLARELIS entend s’intégrer pleinement dans l’esprit de cette loi. Interview de Sonia Belhadj, directrice clientèle privée de Clarelis.


Qu’est-ce qu’une société pluri-professionnelle d’exercice ?


SB. Une SPE permet à plusieurs professions de former une société afin de proposer aux clients une plus large diversité d’expertises et de prestations. Au premier rang desquels se trouvent les avocats, les notaires, les experts comptables, les huissiers ou encore les commissaires priseurs. Plusieurs professionnels peuvent à présent s’associer au sein d’une seule et même structure. La création des SPE est la suite logique des SPFPL, sociétés capitalistiques multiprofessionnelles créées par la loi du 28 mars 2011. Il était alors possible de créer des groupes de sociétés regroupant diverses professions libérales.


Pourquoi vous orientez-vous vers l’interprofessionnalité ?

SB. L’interprofessionnalité est au service des objectifs de notre entreprise et elle va nous permettre de nous développer davantage. Nous évoluons sur un marché à la dimension internationale forte, auprès de banques d’affaires, de particuliers non-résidents... L’interprofessionnalité est pour nous, chez CLARELIS, un véritable projet d’entreprise. Nous pourrons assurer une véritable synergie du travail par la complémentarité, pour assurer au client un service optimal. La phrase d’Henri Ford résume à elle seule l’interprofessionnalité : « se réunir est un début ; rester ensemble est un progrès ; travailler ensemble est la réussite. »


Quelle sera l’activité du cabinet CLARELIS AVOCATS ?

SB. Nous avons une appétence particulière à vouloir coordonner nos dossiers avec des avocats. Dans cette perspective, il nous a semblé plus efficace et logique d’installer notre propre cabinet d’avocats : CLARELIS Avocats & Associates, membre du réseau CLARELIS.

Nous avons vocation à accompagner nos clients en droit des sociétés, en droit fiscal, en droit international privé, en droit bancaire, en immobilier, en urbanisme ou encore en droit de la famille et du divorce.


Nous souhaitons ainsi répondre aux besoins d’une clientèle internationale devenue particulièrement exigeante en ayant une vision globale des dossiers.

Nous songeons également à développer une marque, CLARELIS PLATINUM, au sein du cabinet pour répondre à tout instant et partout en Europe et au Moyen-Orient à la demande d’une présence sur site de nos clients les plus exigeants.